Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 
Actualité cryptozoologique (27)

 

L'ours de l'Atlas n'est pas une fable

La persistance d'ursidés en Afrique du nord jusqu'à l'époque historique, affirmée par certains cryptozoologues, vient d'être confirmée de manière éclatante.

 

Depuis l'Antiquité, on a signalé effectivement en Afrique du Nord la présence d'un ours a priori incongru, que l'on a nommé l'ours de Atlas. Hérodote, Martial, Juvénal, Pline, et d'autres auteurs, ont mentionné des ours "libyens" ou "numides" dans leurs écrits. Des ours sont d'ailleurs représentés sur des mosaïques romaines, comme à Volubilis (Maroc), aux côtés des autres mammifères qui peuplaient alors l'Afrique du nord : l'éléphant, le lion, etc.

Les témoignages se sont succédés avec la colonisation française, et en 1834 un spécimen fut abattu et décrit sous le nom d'Ursus crowtheri, bien que sa dépouille n'ait pas été conservée.

En dépit de ces rapports, la présence de l'ours en Afrique du nord (attestée au paléolithique par des restes fossiles) à l'époque historique était mise en doute par certains chercheurs. Or, Watik Hamdine, de l'Université de Tizi-Ouzou, et Michel Thévenot et Jacques Michaux, de l'Université de Montpellier, viennent de publier dans les Comptes-Rendus de l'Académie des Sciences un article sur la datation au carbone 14 de restes osseux d'ours d'une grotte du Djurdjura algérien : de 420 à 600 de notre ère, ce qui démontre de manière définitive la survivance d'un ours de petite taille en Afrique du nord jusqu'aux temps historiques, et même au-delà de la période romaine.

Encore une belle victoire de la cryptozoologie !

 

Pour en savoir plus :

HAMDINE, Watik, Michel THEVENOT, et Jacques MICHAUX
1998 Histoire récente de l'ours brun au Maghreb. Comptes-Rendus de l'Académie des Sciences, sciences de la vie, 321 [n° 7] : 565-570.

Une synthèse du dossier est disponible sur ce site, à la page consacrée à l'ours de l'Atlas.

 

écrivez-nous !

 

 Retour à la page d'accueil

Retour à la page "Actualité cryptozoologique"