Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 

 

Actualité cryptozoologique (41)

  

Survivance récente de la mégafaune malgache

Dans les dernières pages de son livre Sur la piste des bêtes ignorées (1955), Bernard Heuvelmans ne laissait guère d'espoir pour la survivance de grands animaux inconnus à Madagascar, dont ne semblait plus subsister qu'un souvenir traditionnel. Mais peut-être que pour une fois le "père de la cryptozoologie" était trop prudent.

 

En juillet et août 1995, en effet, David Burney, de l'université de Fordham, et Ramilisonina, du Musée d'Art et d'Archéologie d'Antananarivo, ont interrogé des Malgaches âgés connaissant les traditions et la faune de leur région (les villages de Belo-sur-mer, Antsira et Ambararata, sur la côte sud-ouest de Madagascar). Et c'est ainsi que plusieurs d'entre eux racontèrent avoir observé, parfois très récemment, des animaux inconnus de la faune malgache actuelle.

Les deux chercheurs ont publié les résultats de leur enquête dans une revue d'anthropologie des plus sérieuses, American Anthropologist de décembre 1998.

Un de ces animaux mystérieux, connu sous le nom de kilopilopitsofy, leur a été décrit notamment par Jean Noelson Pascou, âgé de 85 ans, qui vit l'animal en question à plusieurs reprises, la dernière fois en 1976. Selon Pascou, l'animal a la taille d'une vache, mais il n'a pas de cornes. La peau est sombre, avec du rose autour des yeux et de la bouche. Les oreilles sont grandes et flexibles. Quand les deux chercheurs lui montrèrent un dessin d'éléphant, il affirma que l'animal entrevu n'était pas aussi gros, qu'il possédait une gueule plus large, et qu'il s'était enfui en courant vers l'eau. Pascou imita également le cri qu'il avait entendu, très semblable à celui de l'hippopotame (Hippopotamus amphibius).

Les deux auteurs en concluent que le kilopilopitsofy pourrait être Hippopotamus lemerlei ou H. madagascariensis, tous deux connus à l'état fossile à Madagascar.

D'autres témoignages sur un animal appelé kidoky, également recueillis par les deux chercheurs, semblent se rapporter aux lémuriens géants de Madagascar.

 

Pour en savoir plus

BURNEY, David A., and RAMILISONINA
1998 The Kilopilopitsofy, Kidoky, and Bokyboky : accounts of strange animals from Belo-sur-mer, Madagascar, and the megafaunal "extinction window". American Anthropologist, 100 [n° 4] : 957-966 (December).

HEUVELMANS, Bernard
1955 Sur la piste des bêtes ignorées. Paris, Plon.

MacPHEE, R.D.E., and D. A. BURNEY
1991 Dating of modified femora of extinct dwarf Hippopotamus from southern Madagascar : Implications for constraining human colonization and vertebrate extinction events. Journal of Archeological Science, 18 : 695-706.

SHUKER, Karl P. N.
2000 Catch a kilopilopitsofy ! Fortean Times, n° 131 : 48 (February).

 

écrivez-nous !

 

 Retour à la page d'accueil