Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 

 

Actualité cryptozoologique (73)

  

Cœlacanthes en argent : ni anciens, ni mexicains (septembre 2001)

    Deux spécialistes du cœlacanthe, Hans Fricke du Max Planck Institut für Verhaltenphysiologie de Seewiesen (Allemagne) et Raphaël Plante du Centre d'Océanologie de Marseille, viennent de publier un article sur les cœlacanthes en argent (figure 1) trouvés en Espagne au début des années 1960 dans le mensuel d'ichtyologie Environmental Biology of Fishes d'août 2001.


Figure 1 : un cœlacanthe en argent
(d'après Anthony 1976)

    On pensait jusqu'à présent que ces œuvres d'art dataient du dix-neuvième ou même du dix-huitième siècle (Anthony 1976), et qu'elles étaient d'origine mexicaine, donnant à penser qu'elles décrivaient une espèce encore inconnue vivant dans le Golfe du Mexique.

    Hans Fricke et Raphaël Plante font état de nouvelles études, montrant que ces artefacts ont été produits plus récemment qu'on ne le pensait, avec le cœlacanthe des Comores Latimeria chalumnae comme modèle.

 

Pour en savoir plus :

ANTHONY, Jean
1976 Opération cœlacanthe. Paris, Arthaud : 122-125, 165-167.

FRICKE, Hans, and Raphaël PLANTE
2001 Silver coelacanths from Spain are not proofs of a Pre-scientific Discovery. Environmental Biology of Fishes, 61 [n° 4] : 461-463 (August).

Voir également sur ce site un dossier complet sur les cœlacanthes signalés hors de leur aire de distribution admise :
http://perso.wanadoo.fr/cryptozoo/dossiers/coelacanthe/coelacanthe.htm

 

écrivez-nous !

 

 Retour à la page d'accueil