Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 

 

Actualité cryptozoologique (69)

  

Science & Vie Junior : le poids des faux, le choc des photos (juillet 2001)

    Science & Vie Junior hors-série n° 45, consacré aux "photos choc de la science", aborde la cryptozoologie à propos de photos truquées, dont celle d'un cœlacanthe indonésien, amenant l'auteur à écrire :

"Tel est le lot de la cryptozoologie, discipline qui planche sur les animaux mystérieux : à bestioles extraordinaires, il faut des preuves extraordinaires. Là où un zoologiste attendrait une description fouillée, des empreintes, quelques poils, une crotte, etc., trop souvent la cryptozoologie brandit de rares photos floues et prises de loin."

    Cette formule ("à faits extraordinaires, preuves extraordinaires") a été avancée par des rationalistes, à propos d'allégations de phénomènes parapsychologiques, ufologiques, astrologiques ou autres de même type. On ne répètera jamais assez que la cryptozoologie n'a aucun rapport avec les pseudo-sciences, les faits allégués en cryptozoologie n'ayant rien "d'extraordinaire", au sens étymologique du terme (l'existence de grands animaux inconnus de la science et la découverte de ceux-ci encore à notre époque, est une banalité vérifiée des dizaines de fois au cours du vingtième siècle). En cryptozoologie comme en zoologie, il suffit donc pour obtenir un consensus d'une preuve ordinaire, à savoir une pièce anatomique indiscutable.

 

Pour en savoir plus :

VOIZEUX, Olivier
2001 Elle trompe un peu, beaucoup, énormément.... LeScience & Vie Junior, Dossier Hors Série, n° 45 : 63-71 (juillet).

 

écrivez-nous !

 

 Retour à la page d'accueil