Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 

 

Actualité cryptozoologique (112)

  

Redécouverte du scinque de Bocourt (mars 2004)

    La famille des scincidés ou scinques regroupe des reptiles sauriens ("lézards") au corps allongé et aux pattes souvent atrophiées.

    Une espèce originaire de la Nouvelle-Calédonie, le scinque de Bocourt, n'était connue que par un spécimen unique collecté vers 1870 par un botaniste du Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, Benjamin Balansa. Ce spécimen devint le type d'une espèce nouvelle, décrite par Brocchi en 1876 sous le nom de Phoboscincus bocourti ("le scinque terrifiant de Bocourt", en l'honneur de Firmin Bocourt, un spécialiste des reptiles du Muséum).

    L'espèce, d'une cinquantaine de centimètres de longueur, était considérée comme éteinte depuis plus de 130 ans, car elle n'avait apparemment jamais été observée depuis. Pourtant en décembre 2003, lors d'une mission d'étude des serpents marins de la Nouvelle-Calédonie, un chercheur du Muséum, Ivan Ineich, a pu capturer un exemplaire de cette espèce, de près de 50 cm de long, comme le spécimen-type conservé au Muséum, qu'il a photographié et filmé avant de le relâcher. Chose encore plus étonnante, cette redécouverte s'est faite sur un îlot au large de l'île des Pins, elle-même située au large de la pointe sud-est de la Nouvelle-Calédonie, alors que cet îlot minuscule avait déjà été largement prospecté par les herpétologues.

    Ivan Ineich a observé ce reptile de jour, en contradiction avec l'hypothèse que l'animal serait nocturne (ce qui aurait expliqué son incognito de plus d'un siècle), et le chercheur pense plutôt que le scinque de Bocourt vit très haut dans les arbres. Cette découverte conduit Ivan Ineich à la conclusion éminemment cryptozoologique que d'autres espèces de reptiles considérées comme éteintes survivent en fait encore, mais leur mode de vie arboricole ou fouisseur ne permet de les observer que de manière exceptionnelle.

 

Pour en savoir plus :

Le communiqué de presse de l'UICN : http://www.uicn.fr/actus/scinque%20terrifiant.pdf

 

 

écrivez-nous !

 

Retour à la page d'accueil