Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 

 

Actualité cryptozoologique (130)

  

Homme de Florès et hominoïdes velus dans Anthropology Today (juillet 2005)

    Gregory Forth, professeur d'anthropologie à l'Université de l'Alberta (Canada), publie dans Anthropology Today de juin 2005 (figure 1) un article sur la récente découverte de l'Homo floresiensis, cet infra-pygmée dont des ossements vieux de 18 000 ans ont été exhumés sur l'île de Florès (Indonésie).


Figure 1 : Anthropology Today de juin 2005

 

    L'auteur a effectué des recherches ethnologiques dans la région de Nage, au centre de Florès, depuis 1984, et a notamment recueilli des traditions sur une créature humanoïde et velue de petite taille, appelée ebu gogo. La découverte ultérieure des restes fossiles de l'Homo floresiensis semblerait leur donner corps, mais Gregory Forth souligne à juste titre les éléments mythiques dont est parfois affublé l'ebu gogo, comme des seins longs et pendants que la femelle fait passer par dessus son épaule (que l'on retrouve dans le folklore de l'homme sauvage médiéval). Ce détail, comme également les bras relativement longs et le ventre proéminent, ainsi que des "témoignages" très récents (alors que la tradition insiste sur le fait que l'ebu gogo a été exterminé par les insulaires voilà plus de deux siècles quand ils ont enfumé leur grotte), semblent en fait avoir été induits par l'intérêt considérable porté à l'homme de Florès — notamment en montrant aux autochtones des reconstitutions de ce dernier, altérant ainsi la tradition locale, voire en suscitant de faux témoignages.

 

 

Pour en savoir plus :

FORTH, Gregory
2005 Hominids, hairy hominoids and the science of humanity. Anthropology Today, 21 [n° 3] : 13–17 (June).

Le texte de cet article est reproduit sur un groupe de discussion : 
http://www.mail-archive.com/mythfolk@yahoogroups.com/msg00190.html

 

écrivez-nous !

 

Retour à la page d'accueil