Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
 

 

Actualité cryptozoologique (128)

  

Persistance du pic à bec d'ivoire (mai 2005)

    Science Express (magazine électronique disponible sur Internet, liée à la grand revue hebdomadaire américaine Science) du 28 avril 2005, publie un article signé par John W. Fitzpatrick, du laboratoire d'ornithologie de Cornell University (état de New York), et plusieurs coauteurs, à propos de la survivance du pic à bec d'ivoire (Campephilus principalis) en Amérique du Nord.

    Cet oiseau au plumage très caractéristique (figure 1), était tenu pour éteint de l'Amérique continentale vers 1944, et de Cuba vers 1968. Pourtant, des observations avaient continué à être rapportées au cours des dernières décennies.


Figure 1 : le pic à bec d'ivoire,
peint par John James Audubon

 

    Fitzpatrick et ses collègues font état de nouvelles observations dans l'est de l'Arkansas, provenant cette fois d'ornithologues, dont le témoignage peut difficilement être rejeté. Elles sont corroborées par l'écoute des bruits caractéristiques du pic frappant les arbres de son bec, et par une vidéo prise en avril 2004. L'étude de celle-ci, en mouvement et image par image, montre qu'il s'agit d'un mâle de cette espèce. La région des Big Woods de l'Arkansas couvre 200 000 hectares de forêts souvent marécageuses (bayous), qui constituent un milieu propice au pic à bec d'ivoire.

 

 

Pour en savoir plus :

FITZPATRICK, John W, Martjan LAMMERTINK, M. David LUNEAU Jr., Tim W. GALLAGHER, Bobby R. HARRISON, Gene M. SPARLING, Kenneth V. ROSENBERG, Ronald W. ROHRBAUGH, Elliott C. H. SWARTHOUT, Peter H. WREGE, Sara BARKER SWARTHOUT, Marc S. DANTZKER, Russell A. CHARIF, Timothy R. BARKSDALE, J. V. REMSEN Jr., Scott D. SIMON, and Douglas ZOLLNER
2005 Ivory-billed woodpecker (Campephilus principalis) persists in continental North America. Science Express : 1-4 (April 28).

 

écrivez-nous !

 

Retour à la page d'accueil