coelacanthe
Institut Virtuel
de
Cryptozoologie
okapi
 
 

L'hylochère
(Hylochoerus meinertzhageni Thomas 1904)

(dernière mise à jour : 28 mai 2005)

 
en construction

 

Zoologie

Nom commun : hylochère
Nom scientifique : Hylochoerus meinertzhageni
Classe : mammifères
Ordre :  artiodactyles
Famille : suidés
Taille : 1 m au garrot
Poids :
200 kg
Habitat :  forêt équatoriale africaine
Régime alimentaire :  herbivore
Longévité : ??

Description :
un très gros suidé de couleur noire, à la tête très grande, avec une grosse verrue sous l'oeil et armée de défenses. Le corps est couvert de longs poils, le front et le cou portent une épaisse crinière. La queue, longue de près de 30 cm, se termine en frange.

 

Historique de la découverte

    La plus ancienne mention de cet animal, l'un des plus grands mammifères terrestres décrits au cours du vingtième siècle, semble être dans la Description de l'Afrique d'Olfert Dapper (1686) :

"Il y a deux sortes de pourceaux, des rouges qu'on appelle couja, qui ont la grosseur des nôtres, & des noirs nommez couja quinta qui sont beaucoup plus gros, & forts dangereux : car ils ont des dents si aiguës qu'ils brisent tout ce qu'ils mordent comme si c'étoit autant de haches."

    A la fin du dix-neuvième siècle, l'explorateur britannique Henri Morton Stanley signalait un gigantesque porc noir de six pieds (1,80 m) de long dans la forêt de l'Ituri au Congo.

    L'explorateur russo-allemand Wilhelm Junker entendit lui aussi parler d'un semblable animal , d'après les indigènes de Lado (Soudan). En plus du phacochère et du potamochère, ils distinguaient en effet une troisième espèce de grand suidé, que Junker qualifie de Riesenschwein ("porc géant").

    - décrit par Oldfield Thomas en 1904.

    Dans une lettre pour Nature publiée le 27 octobre 1904, le mammalogiste anglais Sclater fit savoir que deux spécimens naturalisés de l'hylochère se trouvaient au musée du Congo à Tervueren près de Bruxelles, mais Dubois, conservateur du Musée Royal d'Histoire Naturelle, qui devait décrire cette nouvelle espèce en collaboration avec l'Allemand Matschie, fut coiffé sur le poteau par Oldfield Thomas. En revanche, Sclater doutait que le grand porc de Stanley fût un hylochère, et il pensait plutôt qu'il s'agissait d'une antilope du genre Tragelaphus.

 

Bibliographie

DAPPER, Olfert
1686 Description de l'Afrique. Amsterdam, chez Wolfgang, Waesberge, Boom et Van Someren : 256.

JOHNSTON, Harry
1904 The forest pig of Central Africa. Nature, 70 : 601.

JUNKER, Wilhelm
1889-1891 Reisen in Afrika (1875-1886). Wien und Olmütz, Eduard Hötzel, 3.

ROTHSCHILD, Maurice de, et Henri NEUVILLE
1906 Sur l'Hylochoerus meinertzhageni O. Ths. Comptes Rendus de l'Académie des Sciences, 142 : 646-648.

SCLATER, P. L.
1904 The forest-pig of Central Africa. Nature, 70 [n° 1826] : 626 (October 27).

THOMAS, Oldfield
1904 On Hylochoerus, the forest-pig of Central Africa. Proceedings of the Zoological Society : 193-199.

 

écrivez-nous !

 

 Retour à la page d'accueil